Aller vers le haut

International


L'ouverture à l'international s'inscrit dans la ferme volonté de l'ENA de devenir un pôle d'expertise et de compétence en matière administrative dans la sous région, voire en Afrique. Pour y parvenir, l'ouverture d'un cycle de formation international, la signature de conventions de partenariat ainsi que la promotion des langues étrangères constitueront des atouts.
LE CYCLE DE FORMATION INTERNATIONALE
Le cycle de formation internationale s'adresse aux fonctionnaires et agents de l'Etat de nationalité étrangère qui désirent suivre une des formations assurées par l'Ecole Nationale d'Adminitration. Ces dernières années, l'ENA a reçu des auditeurs nigériens, congolais, tchadiens, centrafricains et entend s'adresser aux ressortissants d'autres pays de l'Afrique francophone. Des missions de travail et de prospection devront donc être organisées en vue de repositionner l'ENA au cœur de la formation des fonctionnaires et cadres des administrations publiques africaines.
LA SIGNATURE DE CONVENTIONS DE PARTENARIATS
Dans le cadre de la mutualisation des expériences et de la promotion des relations avec les différents partenaires (bilatéraux et multilatéraux), l'ENA signe des conventions avec plusieurs partenaires au développement et plusieurs organismes de formation. Il s'agit de bénéficier de l'expertise dont ne dispose pas l'ENA afin de la rendre plus attractive et plus performante. Dans cette optique l'appui du système des nations unies, de l'ENAP du Québec et autres Ecoles de renommées est primordial. Il s'agit également de faire profiter aux autres pays africains de l'expertise acquise par l'ENA après plus de 50 ans d'existence à travers une assistance dans l'élaboration de leurs programmes de formation, le partage de formateurs, etc.
LA PROMOTION DES LANGUES ETRANGERES
Dans le cadre de la promotion des langues étrangères, l'ENA a déjà mis en place une dynamique de communication internationale en intégrant des cours de langues étrangères : Anglais, Espagnol et Arabe dans ses curricula de formation. D'autres langues viendront s'ajouter à celles-ci. Par ailleurs, l'ENA entend créer un institut de langues étrangères et construire une salle informatique et multimédia pour rendre les apprenants plus performants en adoptant de nouvelles méthodes de transmission de la langue basée sur la pratique de la conversation et sur les thèmes relatifs à l'administration, au service public.
MOT DU DG
ACTUALITÉS
COMMUNIQUÉS
NEWSLETTER